Médecine Traditionnelle Chinoise

Médecine chinoise Lyon, Médecine chinoise 69, Médecine chinoise Rhône

Reboutement

Un système global


Les Soins Traditionnels Chinois ou Médecine Traditionnelle Chinoise existe depuis au moins 2 500 ans.

C’est un système médical complet et cohérent qui possède une représentation spécifique de l’être humain, de son fonctionnement et de ses dysfonctionnements. Il est né de l’observation de la nature et de l’expérience de nombreuses générations de médecins et de savants et qui continue actuellement d’évoluer.


La Médecine Traditionnelle Chinoise s’appuie sur les idées spirituelles du taoïsme, un système philosophique chinois qui repose sur notre interaction harmonieuse avec l’environnement. Elle s’appuie également sur des théories fondamentales dont les plus connues sont le Yin-Yang, les 5 mouvements (Wu Xing), l’énergie (Qi), le sang (Xue) et les liquides organiques (Jin Ye).


Elle exprime des idées d’équilibre, d’harmonie et de changement.


Un système complet


La Médecine Traditionnelle Chinoise considère l’être humain dans son ensemble, aussi bien dans son aspect physique que psychique et émotionnel. Elle permet, par différentes techniques, de réguler le Qi qui circule dans l’ensemble du corps d’une personne. Ce Qi circule dans le corps au travers d’un système de canaux (Jing Luo), aussi appelés méridiens, reliés entre eux et aux organes.


La Médecine Traditionnelle Chinoise est également constituée d’un système thérapeutique extrêmement développé et performant qui fait la célébrité de cet art médical à travers le monde.


Celui-ci s’appuie sur quatre piliers fondamentaux :

  • La phytothérapie ou pharmacopée traditionnelle chinoise, constituée de substances végétales, minérales...
  • L’acupuncture, la moxibustion et les ventouses
  • Le massage traditionnel chinois, appelé Tuina
  • La diététique traditionnelle chinoise

On peut aussi ajouter à ces techniques, une cinquième branche : le Qi Gong, gymnastique corporelle énergétique, qui est une discipline très ancienne mais dont le développement à l’hôpital remonte aux années 1950.